recherche

Le Conservatoire rayonne jusqu’en Argentine !

Du 29 mars au 14 avril 2017, une délégation d’enseignants du Conservatoire musique et théâtre de l’Aveyron a été accueillie en Argentine, à Buenos Aires et Pigüé.

Antoine Charpentier, Anne Forey, Nathalie Foulquier, Isabelle Petit, Sophie Caroline Schatz et Sylvie Saint-Fleuret ont animé des ateliers d’éveil musical, de chant et plusieurs actions d’éducation artistique auprès des élèves des écoles primaires de Pigüe, des élèves du centre d’art Artimusa et du grand public. Ces enseignants ont donné un concert à la Société française de Pigüé. Les élèves d'Artimusa, grâce au travail mené par le Conservatoire de l'Aveyron et à leur implication, ont pu s'associer au programme et jouer et chanter les œuvres apprises pendant les dix jours.

Les professeurs ont profité de leur escale à Buenos Aires, le vendredi 31 mars 2017, pour donner un concert dans le bel auditorium de l'Alliance française devant un auditoire attentif et curieux. Des responsables du Conservatoire supérieur de musique « Manuel de Falla » y assistaient avec des élèves, notamment des élèves de la classe de chant. A l'issue du concert, une rencontre organisée par le service culturel de l'Alliance française a eu lieu entre les responsables du Conservatoire supérieur et Sylvie Saint-Fleuret et entre les élèves chanteurs et Sophie-Caroline Schatz.

Du lundi 3 avril au mercredi 12 avril 2017, les professeurs ont mené des actions d'éducation artistique dans cinq écoles et collèges publics et privés de Pigüé. Ils ont présenté les instruments traditionnels, dirigé un atelier « pas et danse » avec l'apprentissage de la gigue et du brise-pied. Un second atelier « formation musicale » a permis d'apprendre une chanson et un canon issus du répertoire de la chanson enfantine française et de s'initier aux percussions corporelles.

Les professeurs sont également intervenus au Centre d'arts Artimusa, chacun dans sa discipline : un formidable travail autour du répertoire français a été conduit dans les classes de chant, langage musical, piano, chœur d'enfants et chœur d'adultes, classe de chant populaire.

Le mercredi 13 avril pour terminer leur séjour, les enseignants ont donné un concert à la Société française de Pigüé avec un programme éclectique et représentatif de la musique française : polyphonie vocale, musiques traditionnelles, opérette et variété française alternaient. Les élèves d'Artimusa, grâce au travail mené par le Conservatoire de l'Aveyron et à leur implication, ont pu s'associer au programme et jouer et chanter les œuvres apprises pendant lles dix jours.

En dehors de ce programme d'enseignement, des temps officiels ont eu lieu :

  • • une réception à l'Amicale d'échange de Pigüé, fortement impliquée dans le protocole d'échange Artimusa-CRD de l'Aveyron.
  • • Un accueil solennel à l'Honorable Conseil délibérant de Pigüé avec lecture de la résolution prise par la collectivité dans cette action de coopération décentralisée, résolution remise à chaque professeur par la présidente, Mme Maria-Andrea Camandona.

Enfin, une retransmission télévisée de cet accueil a eu lieu, suivie d'une retransmission partielle du concert. Un temps en direct lors du journal télévisé du soir a été accordé à la mission du Conservatoire. Mme Varela, directrice d'Artimusa, a pu la détailler tandis qu'Antoine Charpentier y interprétait deux morceaux sur ses instruments traditionnels.

Cet échange s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée lancé par le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministère argentin des Relations extérieures et du Culte.

Ce projet confirme la volonté de la Municipalité de Saavedra-Pigüé et du Conseil départemental de l’Aveyron de poursuivre leur politique de coopération, préservant ainsi leurs liens historiques et culturels noués en 1884, date de la fondation de Pigüé par des familles aveyronnaises.