pav extranetNoir

 

       bleu vertical

 

 

recherche

pav electroacoustiqueAcousmonium

La classe d'électroacoustique du Conservatoire de l'Aveyron propose aux élèves un apprentissage de la création sonore, à partir de sons fixés sur support (par captation microphonique ou genèse électronique). L'enseignement de la musique électroacoustique n'est pas dispensé dans toutes les écoles de musique et conservatoires. C'est donc une vraie opportunité de pouvoir accéder à cet enseignement grâce aux cours dispensés au sein du Conservatoire de l’Aveyron.

Les objectifs :

  • permettre l'acquisition d'une autonomie technique dans le cadre d'un studio de création et de production.
  • encourager et favoriser les démarches créatrices personnelles.

L'enseignement comprend :

  • 3 cycles pour la composition électroacoustique
  • 1 atelier d'improvisation générative, associant élèves instrumentistes et dispositifs électroacoustiques.
  • 1 atelier de musique d'application (musique à l'image, installation sonore interactive, multimédia...)

Les cours ont lieu le mardi à Saint-Affrique et le jeudi à Millau – enseignant : Nicolas Wöhrel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La musique électroacoustique :

Soixante-dix ans après l'invention de la Musique Concrète par Pierre Schaeffer en 1948, il faut bien reconnaître l'originalité et la vitalité de la musique électroacoustique. Chaque année voit éclore et s'affirmer de nouvelles générations de compositeurs issus de conservatoires, écoles de musique et universités à travers le monde.

Le répertoire électroacoustique et mixte ne cesse de s'enrichir, alimenté par des œuvres en provenance de tous les continents. Certains de ces compositeurs, à présent créateurs confirmés, sont entrés définitivement dans l'histoire musicale contemporaine.

Depuis l'avènement de l'enregistrement sonore dans la deuxième moitié du XIXe siècle, l'importance accordée aux moyens de réalisation sonore n'a cessé de croître dans la production musicale. Au point de redéfinir complètement l'esthétique du son et de susciter des productions originales qui n'auraient pu voir le jour hors de cet environnement technologique en perpétuelle mutation.

Avec la possibilité de fixer le son sur un support, permettant ainsi sa reproduction, c'est l'ensemble de notre perception des phénomènes sonores qui a été radicalement transformé. Les nombreuses manipulations des objets sonores, rendues possibles par l'enregistrement, ont donné naissance à des productions musicales tout à fait inédites et ce dans tous les courants esthétiques. Il n'est sans doute pas nécessaire de réaffirmer ici l'importance de la réalisation sonore dans l'ensemble de la création artistique actuelle.

Toutes les techniques de production, de transformation, de mixage, de spatialisation et de finalisation sont couramment employées dans la plupart des productions musicales actuelles. Mais ces techniques, d'où viennent-elles ? Comment ont-elles vu le jour ? Et comment ont-elles évolué ? Et surtout comment les utiliser de manière créative et expressive ? Comment les mettre au service d'un langage musical ?

Les cours :

Les cours sont dispensés chaque semaine par groupe de niveau. Un cours collectif de culture musicale a lieu une fois par semaine, il regroupe tous les étudiants d'une même antenne, et permet également la coordination des projets en cours.

Un stage d'interprétation sur acousmonium est organisé régulièrement. Ce stage permet d'aborder les techniques de spatialisation du son, et de préparer les étudiants aux auditions et examens.

L'enseignement dispense connaissances et savoir-faire théorique et pratique :

  •  techniques du studio et informatique musicale
  •  solfège des objets sonores et techniques d'écriture en électroacoustique
  • histoire de la musique électroacoustique
  • culture musicale (répertoire des XXe et XXIe s.)
  • écoutes et analyses comparées
  • interprétation de la musique électroacoustique (diffusion sur acousmonium)